Le Brillat-Savarin : conseils de dégustation

Posté par | · · · · | Divers · Savoir parler du fromage | Aucun commentaire sur Le Brillat-Savarin : conseils de dégustation


Aujourd’hui, apprenez en plus sur ce doux fromage triple-crème qu’on adore : le Brillat-Savarin. (Et pour en savoir plus sur nos Brillat-Savarin Lincet, c’est ici !)

——–

Quel pain pour le Brillat-Savarin ?

Pour une union qui joue sur la complicité, le Brillat-Savarin se marie très bien avec les pains viennois ou brié, enrichis en beurre et en lait, très doux et sans acidité. Tous deux s’harmonisent sur leur note finale beurrée, formant un mélange doux et équilibré. Pour un accord plus audacieux, les pains gourmands aux fruits séchés (pruneaux, abricots) s’imposent : la douceur de la crème et le goût des fruits se mélangent dans une composition espiègle qui s’apparente presque à un dessert. Bref, le Brillat-Savarin aime la douceur. À éviter absolument : les pains complets ou de seigle, dont les saveurs marquées écrasent la délicatesse du fromage tout en lui donnant un goût légèrement métallique.

En guise de boisson : Champagne brut, Sauternes, bière ou Xérès ?

Le mariage le plus raffiné est celui qui unit le Brillat-Savarin avec un Champagne brut d’assemblage (Chardonnay, Pinot noir). Celui-ci apporte de la fraîcheur, des arômes délicats et des bulles très fines qui prolongent en bouche la consistance mousseuse et fondante de la pâte. Le tout donne un ensemble aéré et voluptueux, mettant en valeur le fromage tout en pondérant sa matière riche et crémeuse. À l’inverse, l’accord avec un sauternes, célèbre vin de Bordeaux liquoreux à la robe jaune d’or, renforce la texture beurrée du Brillat-Savarin. Avec ses arômes riches de fruits jaunes et d’agrumes confits, de miel, de bois et de vanille, le vin offre au fromage une union riche, gourmande et intense. Plus insolites : l’association avec une bière blonde d’abbaye, qui, avec ses notes rustiques et végétales et sa texture ronde et crémeuse, apporte de la fraîcheur au fromage tout en prolongeant son onctuosité, ou encore le mariage avec un Xérès andalou, dont les arômes d’épices, l’acidité sous-jacente et la note finale oxydée forment avec le Brillat-Savarin une harmonie très riche en goût. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

>>> via l’article en ligne sur le site Les Produits Laitiers 


Pas de commentaires

Laisser un commentaire